Une marche pour se confier à Saint-Joseph

La Marche des hommes avec Saint-Joseph est, comme son nom l’indique, sous le patronage de ce grand saint, lui qui a su écouter l’ange pour prendre Marie pour épouse, Jésus pour fils et les protéger du danger.

Le nombre de marches pour hommes ne cesse d’augmenter un peu partout. Rêvons qu’un jour aient lieu 10 marches pour hommes partout dans le pays le 19 mars, appel aux candidats !!

Le week-end des 18 et 19 mars 2017 auront lieu au moins les 2 marches suivantes :
La marche des hommes avec Saint Joseph vers l’abbaye Notre-Dame d’Orval, initiative d’hommes membres ou amis de la Communauté de l’Emmanuel en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg : www.marche-de-saint-joseph.be. Cette 8ème marche vers Orval a lieu fidèlement chaque 19 mars, fête de saint Joseph.
La marche des pères de famille de Belgique autour du Sanctuaire Notre-Dame de Banneux, initiative de pères de famille de Belgique et Luxembourg et de la communauté des frères de saint-Jean de Banneux qui héberge les marcheurs : www.marchedesperes.be. Cette marche a traditionnellement lieu au cours d’un week-end proche de la fête de saint-Joseph.

 

Pourquoi une marche de saint-Joseph ?

Aussi surprenant que cela puisse paraître à certains, des hommes belges et de toutes nationalités ont fait l’expérience de confier un jour ou l’autre une demande matérielle à Dieu par l’intercession de Saint-Joseph. Et il se fait que de nombreuses personnes témoignent de la réalisation de leur demande, une maison, un travail par exemple. Oui, c’est mystérieux.

Le pèlerinage me fait quitter ma maison, ma famille, mes habitudes, mon confort ! Tous les autres week-end de l’année, je suis prêt à sacrifier ce temps pour une ballade, retrouver des amis, participer à une fête, mais pour un pèlerinage, je suis partant !

C’est bien là l’enjeu de ce pèlerinage, car le père n’est pas uniquement celui qui permet à la famille de subvenir à ses besoins, recroquevillé sur un foyer qui devient alors moyen et finalité, mais il est également le leader tendu vers l’extérieur, cette flèche qui, partant elle-même vers la cible, l’indique à toute sa famille et ses proches. Cette cible merveilleuse, c’est le Christ.

Témoignages

“Paix et joie du Seigneur. Je rends grâce au Seigneur, à Saint Joseph et la Famille Sainte pour m’avoir relevé d’une situation de chômage d’un mois à un poste meilleur. Gloire à Dieu en qui vient mon secours.” Antoine

“Merci st joseph d’avoir intercédé en ma faveur pour mon visa et mon séjour te supplie de prier pour moi afin de rejoindre mon poste définitivement” Alexandre

“Merci St Joseph,pour une faveur obtenue”. Denis

Prière à saint-Joseph

Ô glorieux Saint Joseph
Chef de la Sainte Famille de Nazareth,
si zélé à pourvoir à tous ses besoins,
étends sur nous ta tendre sollicitude.

Prends sous ta conduite toutes les affaires spirituelles
et temporelles qui nous concernent,
et fais que leurs issues soient pour la gloire de Dieu
et le salut de nos âmes.

Amen

Témoignage sur Saint Joseph, par Patty Mansfield

Nous traduisons ci-dessous un article de Patti Mansfield, New Orleans, sur Saint Joseph. Patti Mansfield est mère de famille, elle donne des conférences sur le renouveau dans l’Esprit et a été très proche de Jean-Paul II. Elle est intervenue à Ars, lors de la retraite sacerdotale prêchée par le Cardinal Shönborn, sur le thème ” Quelle affectivité pour les prêtres ?”.

O Glorieux St. Joseph, par Patti Mansfield
Vous savez probablement qu’en plus de la fête de Saint Joseph célébrée le 19 mars, le 1er mai est la fête de Saint Joseph Travailleur, l’homme juste, époux de Marie, père adoptif de Jésus, loué par les papes comme le protecteur de l’Eglise universelle. Je savais tout cela depuis mon enfance aussi. Mais ce que je ne savais pas jusqu’à il y a peu de temps, c’est le pouvoir extraordinaire que Saint Joseph a en tant qu’intercesseur pour nous. Même en vivant en la Nouvelle Orléans, la Louisiane où les italo-Américains tiennent saint Joseph en grand honneur, même en étant témoin de la grande dévotion à Saint Joseph de mon beau-père et de mon époux, même après avoir prénommé notre premier enfant Marc-Joseph, je n’avais toujours pas de relation personnelle avec ce glorieux Saint.

Effectivement, il y avait eu le moment, des années plus tôt, où j’avais besoin d’un d’un travail, et mon amie, qui était une soeur de Saint Joseph, avait commencé à invoquer son aide. En quelques jours, nous étions toutes les deux embauchées comme professeurs de religion dans une prestigieuse grande école. Puis, il y a eu le moment où nous vendions notre voiture familiale et mon mari avait confié la vente entre les mains de saint Joseph. Le premier jour où la petite annonce est passée dans le journal, la première personne qui a appelé a offert le montant exact que nous avions demandé immédiatement réglable ! Cependant, ces réponses étaient des réponses aux prières des autres, pas aux miennes.

Puis, en Juillet 89, alors que je me tenais devant une belle statue de Saint Joseph tenant l’Enfant Jésus, quelque chose s’est passé. Un lien a été établi. C’était simplement une grâce. Dans les mois qui ont suivi, je me suis trouvée confiant à Saint Joseph la santé de mon père. Avant la fin de l’année, mon père dut aller à l’hôpital pour un pontage en urgence. Ce fut juste, mais mon père a survécu, grâce à la prière à Saint Joseph ! Saint Joseph avait réussi à retenir mon attention pour de bon.

A cette époque, ma famille a commencé une neuvaine à Saint Joseph pour un besoin financier. Le huitième jour de la neuvaine, notre fils Pierre a demandé : ” est-ce que l’argent arrive demain, papa ?” Ca, c’est de la foi ! Nous avons expliqué que nous n’étions pas certains de quand et comment la réponse viendrait mais que nous savions qu’elle viendrait. En quelques semaines, nous avions une réponse impressionnante à notre besoin financier par une source anonyme. Et Saint Joseph m’avait complètement conquise. Je chanterai ses louanges pour toujours.

Peu de temps après, comme j’étais en train de lire l’autobiographie de Sainte Thérèse d’Avila, j’ai appris sa fantastique dévotion à Saint Joseph. Thérèse, comme Docteur de l’Eglise, parle de façon convaincante de la puissance d’intercession de Saint Joseph. Ecoutez ses propres mots : ” J’ai pris comme avocat et seigneur le glorieux Saint Joseph et me suis foncièrement recommandé à lui. J’ai vu clairement que dans ce besoin, et dans de plus grands, ce père et seigneur vint à mon aide d’une manière meilleure que ce que j’avais su lui demander. je ne me souviens pas jusqu’à maintenant lui avoir jamais demandé quelque chose qu’il ne me l’ait accordé. C’est une chose étonnante les nombreuses et grandes faveurs que Dieu m’a accordées à travers l’intercession de ce Saint béni, les dangers aussi bien du corps que de l’âme dont j’ai été libérée. Le Seigneur veut que nous comprenions que tout autant qu’il était le sujet de Saint Joseph sur terre puisqu’il portait le titre de père, étant le tuteur du Seigneur, Joseph pouvait commander à l’Enfant-Jésus- autant au ciel il en est de même. Dieu fait tout ce que Joseph commande”.

Quelle chose merveilleuse ! Au ciel, Jésus continue à écouter attentivement les requêtes de son père adoptif, Joseph. Joseph a une influence spéciale sur son bien-aimé fils. Bien sûr, nous savons que nous pouvons nous approcher de Dieu directement pour nos besoins et qu’Il nous entend et nous répond dans son amour. Cependant, dans son propre et mystérieux plan, Dieu choisit d’être glorifié dans ses saints. Il se réjouit de nous envoyer ses bénédictions quand nous invoquons l’aide de quelqu’un qui l’a servi si bien dans sa vie… quelqu’un comme saint Joseph.

Donc, Sainte Thérèse dit : ” Essayez et vous verrez ! Allez à saint Joseph. Comme Marie l’a fait, comme Jésus. Je suis convaincue que Dieu nous appelle a redécouvrir la puissance de saint Joseph, nommé Gardien du Rédempteur. Après avoir exposé la vie de Saint Joseph, le pape Jean-Paul II exprime le désir que ” le peuple chrétien tout entier non seulement se tourne avec une ferveur plus grande encore et invoque son patronage avec confiance, mais aussi garde devant les yeux la même manière de servir et de prendre part au plan du Salut avec humilité et maturité”.

Ayant expérimenté moi-même la puissance de Saint Joseph, je suis déterminée à mettre toute ma vie sous sa protection. Je veux sa main sur moi, comme elle était posée sur Jésus : enseignant, guidant, nourissant, protégeant. Je lui demande de m’enseigner à prier. Il a vécu sa vie entière en compagnie de Jésus et Marie, leur parlant, les écoutant, les servant. Sainte Thérèse nous dit que Joseph est une aide formidable pour quelqu’un qui prend au sérieux la prière et la sainteté de vie.

Quand nous célébrons sa fête, souvenons-nous des mots adressés par le Seigneur ( dans le livre de la Genèse) à son peuple quand il cherchait des provisions pour vivre : ” Allez à Joseph” !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *